Hubert....

Hubert

Avec Hubert nous avons sillonné les routes de France, d’Autriche, d’Espagne et d’ailleurs;

Avec Hubert nous avons traversé l’Europe, franchi des cols, bravé le froid et la canicule, affronté le vent et la pluie;

Avec Hubert nous avons traversé la Méditerranée, franchi l’Atlas, laissé nos traces dans les sables du Sahara

…et il nous restait encore tant de routes à parcourir ensemble…

Hubert était membre de l’IFMR, l’Amicale des Rotariens motocyclistes, cette bande de gentils baroudeurs unis à travers toute la France, à travers toute l’Europe, et même à travers le monde entier

unis par leur statut de rotariens

unis par leur passion pour la moto

mais surtout et avant tout unis par une très forte amitié qui les poussent à parcourir parfois plus d’un millier de kms pour le plaisir de passer 2 jours ensemble;

Certes c’est très beau l’Aubrac ou le Tyrol, surtout en moto, mais la vraie raison qui nous pousse à parcourir de si longues routes c’est surtout le plaisir d’être ensemble.

Hubert était des nôtres; il avait fait sienne la devise du Rotary: « servir »; par son sens de l’amitié, sa délicatesse, son tonus et sa bonne humeur, il a été , et restera un merveilleux compagnon d’aventures: on ne pouvait pas ne pas l’aimer, sa présence à nos côtés rendait la route plus facile;

Catherine, Laurent, Arnaud notre douleur n’est certes en rien comparable à la vôtre: c’est un époux, un père qui vient de vous quitter; mais, la stupeur passée, c’est une infinie tristesse qui a envahi le coeur de tous les rotariens motocyclistes de France et d’ailleurs; ils sont nombreux à être venus aujourd’hui, parfois de très loin, pour rendre à Hubert un dernier geste d’amitié, et pour te dire, Catherine, que ta place sera toujours parmi nous;

Catherine, Laurent, Arnaud, vous avez eu beaucoup de chance de partager la vie d’un homme comme Hubert; mais nous aussi nous avons eu beaucoup de chance: quel bonheur de l’avoir à nos côtés dans toutes nos aventures ; c’est ce que mes amis m’ont demandé de vous dire;

Comme eux, j’ai été son ami, et j’en suis très fier.

Hardelot, le 27 octobre 201